Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Un nouveau test du système national ce lundi

Dans le cadre de la refonte du système d’alerte à la population, le gouvernement poursuivra, ce lundi 3 octobre, la mise en œuvre de sa stratégie de test du système d’alerte à la population en effectuant le test mensuel du réseau de sirènes et en envoyant un SMS d’alerte à la population se situant dans une zone déterminée, ainsi qu’un message test via l’application GouvAlert.

Le SMS test d’alerte zonal qui sera envoyé concernera la population présente sur le territoire des communes suivantes : Bettendorf, Bourscheid, Colmar-Berg, Diekirch, Erpeldange-sur-Sûre, Ettelbruck, Schieren et Tandel.

Il est important de noter que seules les personnes dont les téléphones portables sont connectés à une station de base de téléphonie mobile de la zone susmentionnée au moment où l’alerte est lancée recevront le SMS suivant : «LU-ALERT / ALERTE TEST / NO ACTION REQUIRED / AUCUNE ACTION REQUISE / KEINE HANDLUNG ERFORDERLICH / INFOS: GD.LU/LU-ALERT».

À relever qu’aucune donnée à caractère personnel ne sera collectée ou stockée par l’État dans le cadre des tests du système d’alerte à la population. Plus encore, et afin d’assurer que les messages d’alerte réels et test soient distingués, il y a lieu de préciser que le passage «No action required / Aucune action requise / Keine Handlung erforderlich» sera uniquement mentionné dans les messages test.

Il convient de spécifier qu’un certain délai peut s’écouler entre l’envoi et la réception des SMS test, ce qui explique que tous les citoyens ne recevront pas le message au même moment.

L’objectif des tests est de s’assurer de la fonctionnalité des différents canaux d’alerte, d’identifier les points d’amélioration éventuels et, surtout, de sensibiliser les citoyennes et citoyens d’avoir recours aux différents canaux d’alerte. La stratégie de test qui s’inscrit dans le long terme et qui aura lieu de manière régulière suit l’objectif d’assurer la résilience de la population face à des situations d’urgence ou de crise qui pourraient avoir un impact sur la sécurité civile.

Dans un souci constant d’amélioration, les destinataires sont invités à faire parvenir au gouvernement leur feedback éventuel à l’adresse suivante : [email protected]