Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Culture africaine: les rendez-vous en septembre 2022

À Tamale, Lagos, Venise, Esch-sur-Alzette, Ouagadougou, Kaunas, Paris, New York, Londres, Limoges, Marrakech ou Namur, en salle ou en plein air, voici dix-huit rendez-vous de la culture africaine à ne pas manquer en ce mois de septembre. N’hésitez pas à nous envoyer vos prochains événements culturels « incontournables » à l’adresse [email protected]

Du 2 septembre au 9 octobre, l'African Artists' Foundation (AAF), établie à Lagos, encourage l'expansion de l'art africain sur son continent et au-delà. Dig Where You Stand, la première exposition itinérante, se tiendra dans plusieurs endroits en Afrique : Savannah Centre for Contemporary Art (SCCA), Tamale, Ghana, The African Artists' Foundation (AAF) Lagos, Nigeria, White Cube, Lusanga, RD Congo, Palais de Lomé, Togo, mais aussi au Hangar Centre, Lisbonne, Portugal. Le but est de créer une nouvelle approche sur des questions comme la décolonisation ou la restitution. Trouver des solutions en liant ces questions à des lieux spécifiques.

Abonnez-vous à la Newsletter RFI Culture, l’actualité culturelle internationale sans oublier l’Afrique

L’artiste sud-africain Bruce Clarke présente à partir du 3 septembre une installation de peinture et de sculptures à Esch-sur-Alzette, la deuxième ville du Luxembourg. En collaboration avec le chorégraphe sud-africain Tebby Ramasike, Clarke y présente l’exposition-performance Ecce homo au Musée national de la résistance et des droits humains qui thématise les conséquences de guerres, de crimes contre l’humanité et de génocides sur les individus, évoquant aussi la résistance, la résilience et la dignité humaine. En France, le duo artistique est présent avec Les Limbres de Thil, une fresque commémorative créée à l’entrée de la mine de Tiercelet à Thil. Sans oublier la programmation d’une partie de leur projet au Kaunas Ninth Fort Museum, un lieu où des milliers de juifs et de prisonniers politiques ont été exécutés pendant l’occupation nazie.

Lors de la journée d’ouverture de « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF).
Lors de la journée d’ouverture de « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF). © AAF

La Mostra de Venise présente jusqu’au 10 septembre sa prestigieuse sélection de films. Parmi les films en lice pour le Lion d’or se trouve Saint Omer de la Franco-Sénégalaise Alice Diop. Dans la section « Journées des auteurs » concourt entre autres la fiction historique réalisée par les cinéastes algériens Adila Bendimerad et Damien Ounouri, El Akhira, la dernière reine. Hors compétition se trouve le documentaire de Christopher Sharp et Moses Bwayo (Ouganda, Royaume-Uni, USA) : Bobi Wine: Ghetto President. L’Égypte est représentée par Ahmed Yassin Al Daradji avec Janain Mualaqa (Hanging Gardens) dans la section Orizzonti Extra, mais aussi par un court métrage, Sahbety (My Girlfriend), de Kawthar Younis. L’Afrique du Sud y présente dans la section Venise immersive l’œuvre de Rick Treweek, Uncanny Alley.

Du 6 au 11 septembre, le plus grand salon international des arts extra-européens et asiatiques ouvre ses portes à Paris. La 21e édition du Parcours des mondes réunit une cinquantaine de galeries autour de l’axe central des arts d’Afrique, mais rassemble aussi les meilleurs marchands d’art premier d’Asie, d’Océanie et des Amériques.

Au Burkina Faso, Filigrane, l’autoproclamée « École africaine de la Marionnette », lance un appel à candidatures pour une résidence d’écriture. Le but de cette 4e édition est de susciter la production de textes pour le théâtre de marionnettes en Afrique et faire découvrir l’univers des marionnettes à des auteurs et dramaturges. Le dépôt des candidatures (CV, lettre de motivation, projet de texte) est ouvert du 9 au 30 septembre par courriel à l’adresse : [email protected]

« Origin of the World », de l’artiste togolais Emmanuel Sogbadji, œuvre présentée du 2 septembre au 9 octobre 2022 dans « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF).
« Origin of the World », de l’artiste togolais Emmanuel Sogbadji, œuvre présentée du 2 septembre au 9 octobre 2022 dans « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF). © AAF

Les Territoires de pouvoir, dont les pouvoirs de la représentation picturale, explore Dalila Dalléas Bouzar dans sa nouvelle exposition à la galerie Cécile Fakhoury à Paris. À partir du 9 septembre, l’artiste franco-algérienne y montre un ensemble de peintures et de broderies autour de la puissance du corps, la mémoire, mais aussi la résistance face aux dominations.

Du 9 au 12 septembre, à la foire The Armory Show à New York, la galerie Tiwani Contemporary expose des œuvres de l’artiste Virginia Chihota. L’artiste, née en 1983 au Zimbabwe, produit des œuvres sérigraphiques uniques sur lin et papier évoquant souvent des figures féminines abstraites qui oscillent entre la tradition et les émotions.

Entre le 14 et 18 septembre, l’édition 2022 de Tribal Art London ouvre ses portes avec une vingtaine de galeries exposant des œuvres de l’art tribal.

Lors de la journée d’ouverture de « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF).
Lors de la journée d’ouverture de « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF). © AAF

Le 15 septembre, la galerie Templon inaugure son nouvel espace à New York avec le peintre sénégalais Omar Ba, étoile montante de la peinture africaine. Dans Droit du sol – droit de rêver, l’artiste explore la perception de la communauté noire à travers le monde.

Le 15 septembre sera dévoilé le Praemium Imperiale, le « Nobel » des arts, créé en 1988 par la plus ancienne fondation culturelle du Japon. Après le sculpteur ghanéen El Anatsui et le chanteur sénégalais Youssou N’Dour en 2017 et le dessinateur, plasticien et cinéaste sud-africain William Kentridge en 2019, y aura-t-il de nouveau un artiste africain à l’honneur ?

Le peintre congolais Cheri Samba présente entre le 17 septembre et 23 octobre une quinzaine de toiles, jamais ou peu montrées, réalisées entre 1983 et 2022. L’exposition Stupéfaction à la galerie parisienne Magnin-A intègre entre autres un autoportrait de 2022, La vieillesse d’un homme sans pêché.

Le 21 septembre sera annoncé(e) le ou la lauréat(e) du prix littéraire Voix d’Afriques 2022. Créée par les éditions JC Lattès et RFI, en partenariat avec la Cité internationale des arts à Paris, la troisième édition consacra de nouveau le roman d’une nouvelle voix littéraire du continent africain.

Lors de la journée d’ouverture de « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF).
Lors de la journée d’ouverture de « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF). © AAF

Du 21 septembre au 1er octobre, les Zébrures d’Automne s’installent à Limoges. Le Festival des Francophonies – des écritures à la scène rassemble les créateurs européens, ouest-africains, nord-américains, caribéens au-delà des frontières. Le chorégraphe burkinabé Salia Sanou assurera l’ouverture de ce Festival des créations théâtrales avec le spectacle participatif À nos combats.

La Royal Academy of Arts à Londres accueillera à partir du 24 septembre la plus grande exposition d'œuvres de l’artiste sud-africain William Kentridge jamais présentée au Royaume-Uni. L’événement rassemble des œuvres datant des années 1980 à aujourd'hui, notamment des dessins au fusain, des films d'animation, mais aussi un théâtre mécanique, des sculptures, des tapisseries et des performances.

Our Land Just Like A Dream. Joël Andrianomearisoa investit à partir du 24 septembre l’ensemble des espaces du musée d’art contemporain MACAAL à Marrakech. Dans la première exposition monographique consacrée à un artiste contemporain, l’artiste malgache explore les savoir-faire traditionnels marocains en dialoguant aussi avec les œuvres d’autres artistes comme Amina Agueznay ou Hindi Zahra.

« Art Collector », œuvre créée par les Congolais Djong Bismar et Jérémie Mabiala, deux ouvriers de plantation, exposée dans « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF).
« Art Collector », œuvre créée par les Congolais Djong Bismar et Jérémie Mabiala, deux ouvriers de plantation, exposée dans « Dig Where You Stand », l’exposition itinérante sur le continent africain de l’African Artists’ Foundation (AAF). © AAF

Le 25 septembre sera annoncé le ou la lauréat(e) du prix RFI Théâtre 2022, choisi parmi les 121 candidats venus de 19 pays. Le trophée sera remis dans le cadre du Festival des Francophonies à Limoges.

À partir du 26 septembre, l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris présentera une première mondiale intitulée Habibi, les révolutions de l’amour. L’exposition nous fait découvrir 23 créateurs singuliers LGBTQIA+ issus des diasporas et du monde arabe.

Le 37e Festival international du film francophone de Namur (FIFF) en Belgique aura lieu du 30 septembre au 7 octobre. À l’affiche se trouvent entre autres Ashkal de Youssef Chebbi (Tunisie/France) et Nous, étudiants ! de Rafiki Fariala (République centrafricaine/France/République Démocratique du Congo/Arabie saoudite).