Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Équateur: assassinat d'un procureur en charge de féminicides

Pour la troisième fois en cinq mois, un magistrat a été assassiné par balles en Équateur. Le procureur Edgar Escobar a été tué dans la ville de Guayaquil par des tueurs à gages. Il était en charge d’enquêtes sur des crimes violents dans le pays, notamment des féminicides. 

Avec notre correspondant en Équateur, Éric Samson

Le procureur Escobar se trouvait près de son bureau dans la ville de Guayaquil lorsqu’il a été assassiné. Deux suspects à moto ont été interpellés peu après dans le quartier de Santa Ana. Âgée de 43 ans, la victime était membre d’une unité du parquet de la province du Guayas en charge d’enquêter sur des crimes violents et notamment des féminicides.

 À lire aussi : Équateur: nouveaux affrontements sanglants dans une prison à Guayaquil, des dizaines de morts

Le motif de ce crime n’est pas encore connu, mais a probablement un lien avec le travail de la victime. Escobar a notamment dirigé la prison du Littoral de Guayaquil, la plus violente du pays. Il enquêtait aussi sur un massacre pénitentiaire en novembre 2021, sur des groupes de trafiquants de drogue ou encore sur un scandale de corruption au sein de l’Institut de sécurité sociale de la police nationale.

Les motifs potentiels ne manquent donc pas surtout à Guayaquil, dont le port est l’un des principaux centres d’exportation de cocaïne vers les États-Unis et l’Europe. Alors que l’État d’exception a été prolongé par le gouvernement jusqu’à la mi-octobre, Guayaquil est entrée dans la liste des 50 villes les plus violentes au monde avec près de 1 000 assassinats depuis janvier.

► À lire aussi : L'Équateur n'est plus épargné par la violence des gangs