Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

États-Unis: la fusée de Blue Origin s'écrase après son décollage

C’est un raté pour la fusée Blue Origin du milliardaire Jeff Bezos. Au-dessus du Texas ce lundi 12 septembre, le lanceur s’est écrasé pour une raison encore inconnue, sans faire de victimes.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

La mission NS-23 n’aura pas duré plus d’une minute. C’est en effet 62 secondes après le décollage que des flammes anormales se sont échappées du moteur baptisé New Shepard. Le système automatique a alors déclenché la procédure d’urgence et la capsule, inhabitée pour l’occasion, s’est séparée avec son moteur autonome.

Chargée de 36 d’expériences, dont certaines pour la Nasa, elle est revenue sur terre freinée par ses parachutes. Cela pourra rassurer, ou pas, de futurs touristes spatiaux qui envisagent peut-être un vol. Blue Origin s’est fait une spécialité de ce genre de vol avec son propre patron Jeff Bezos ou encore l’acteur William Shattner, connu pour son interprétation du capitaine Kirk dans la série Star Trek.

Les vols suspendus

En revanche, des questions se posent sur le lanceur. Il est en principe réutilisable et il en était d’ailleurs à son neuvième vol. Au lieu de revenir sur terre en douceur, il s’est écrasé dans la zone de sécurité prévue à cet effet. L’autorité de l’aviation civile américaine a décidé de suspendre les vols de Blue Origin jusqu’à ce qu’une explication soit trouvée.

Cet incident intervient après deux reports successifs du lancement de la mission lunaire Artémis 1 par mesure de prudence et pour des raisons de fuites de carburant.

► À lire aussi : Espace: le décollage de la mission Artemis vers la Lune reporté une deuxième fois