Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Football: l'ironie de l'entraîneur du PSG sur les déplacements en avion passe mal

La sortie de l'entraîneur du Paris SG Christophe Galtier qui a proposé que son équipe fasse ses prochains déplacements en « char à voile », plutôt qu'en avion comme elle l'a fait ce week-end pour se rendre à Nantes, a fait réagir lundi en pleine polémique sur les jets privés et leur impact sur le climat.

À la veille du match le plus important depuis son arrivée cet été à la tête du Paris SG, contre la Juventus Turin, en Ligue des champions, Christophe Galtier a été sommé de s'expliquer sur le choix du club parisien de faire le trajet aller-retour Paris-Nantes en avion. « Ce matin, on a discuté avec la société avec laquelle on fait nos déplacements pour savoir si on ne pouvait pas se déplacer en char à voile », a-t-il lancé tout sourire. La question a provoqué le rire de l'attaquant star Kylian Mbappé, assis aux côtés de Galtier.

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a aussitôt réagi à cette déclaration en interpelant l'entraîneur du Paris SG sur les réseaux sociaux : « M.Galtier, vous nous avez habitués à des réponses plus pertinentes et plus responsables - on en parle ? @PSG_inside @CBeaune #Sobriété #Mbappe #Galtier #psg #TGV », a-t-elle tweeté. 

« On se réveille les gars ??? »

C'est ensuite la maire de Paris Anne Hidalgo qui a critiqué les propos de l'entraîneur des champions de France en titre. « Non mais ça va pas de répondre des trucs pareil ???? On se réveille les gars ??? Ici c'est Paris @PSG_inside @PierreRabadan @egregoire @David_Belliard », a écrit sur son compte Twitter la maire de Paris.

« L'ironie de Galtier était déplacée. Prenons tous le réchauffement climatique très au sérieux », a averti sur BFMTV le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui a en revanche pris la défense de l'attaquant star Kylian Mbappé. « J'adore Mbappé, il peut tous nous arriver d'avoir un fou rire au moment le moins opportun », a-t-il estimé.

« C'est une nécessité de ramener les élites, pas seulement les élites footballistiques mais les élites économiques et les élites politique, les pieds sur terre », a dénoncé sur France Inter le député LFI François Ruffin.

Le PSG s'était fait tancer dimanche par le directeur de TGV-Intercités Alain Krakovitch pour avoir utilisé l'avion plutôt que le train pour se rendre à Nantes pour le compte de la 6e journée de Ligue 1 (3-0), samedi, expliquant que la SNCF proposait une offre adaptée aux besoins du club. « Paris-Nantes est en moins de deux heures en TGV, je re-re-renouvelle notre proposition d'offre TGV adaptée à vos besoins spécifiques, pour nos intérêts communs : sécurité, rapidité, services et éco mobilité », a-t-il suggéré dans un tweet en réaction à une vidéo du milieu de terrain italien Marco Verratti dans l'avion du PSG postée sur les réseaux sociaux.

Paris-Nantes est en moins de 2 heures en @TGVINOUI. @PSG_inside, je re-re-renouvelle notre proposition d’offre #TGV adaptée à vos besoins spécifiques, pour nohttps://bo.francemm.com/rfi/fr/content/MZ205273#add-embed-modals intérêts communs : sécurité, rapidité, services et eco mobilité 🌎 🙂 https://t.co/FJCW6M7Mwe

— Alain Krakovitch (@alainkrakovitch) September 4, 2022

Le patron du TGV a ainsi apporté sa contribution au débat sur l'usage de l'avion, et en particulier celui des jets privés qui a récemment fait rage au sein de la classe politique française. Vendredi, l'association altermondialiste Attac pointait du doigt l'attitude du joueur du PSG Lionel Messi dont le jet privé a effectué 52 vols depuis le mois de juin, « soit 1 502 tonnes de CO2 ». « C'est autant qu'un Français en 150 ans », soulignait l'organisation, appelant elle aussi à réguler l'utilisation des jets privés. Terriblement polluants, les jets privés utilisés notamment par des milliardaires et célébrités font l'objet d'une polémique depuis quelques semaines, les défenseurs de l'environnement appelant à leur encadrement, voire à leur interdiction.

(avec AFP)