Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

«Harry et Meghan», le couple princier livre un récit intime dans un docusérie sur Netflix

Dans ce docusérie dont les trois premiers épisodes sont diffusés depuis ce jeudi sur Netflix, le couple entend donner sa version de la vérité, notamment expliquer son départ de la famille royale et du pays.

Harry et Meghan débute comme un conte de fées, par la rencontre puis la naissance de l’histoire d’amour entre le prince et l’artiste, raconte notre correspondante à Londres, Emeline Vin. Harry explique avoir rencontré Meghan en juillet 2016 : « Elle a tellement sacrifié sa liberté pour me rejoindre dans mon monde. Très vite, j’ai sacrifié tout ce que je connaissais pour la rejoindre dans le sien. »

Le documentaire entremêle les images d’archives, les photos personnelles, un journal vidéo et des interviews d’amis. Le couple règle aussi ses comptes avec les tabloïds britanniques, accusés de les « détruire » comme ils l'avaient fait avec Diana. Et c'est justement le souvenir de Diana qui plane sur les épisodes. « Tout ce que Meghan est, toute sa manière d’être, ressemble à ma mère. Elle a la même compassion, la même empathie, la même confiance. Elle est chaleureuse », explique Harry.

Les attaques racistes pointées du doigt

Près de trois ans après leur rupture fracassante avec la monarchie et trois mois jour pour jour après l'accession au trône du roi Charles III, Harry & Meghan, attendu fébrilement au Royaume-Uni, remet sur le devant de la scène une crise qui a vu la royauté britannique accusée de n'avoir jamais accepté en son sein l'actrice américaine, métisse et divorcée. Meghan et Harry, surnommé « H », racontent tous les deux les attaques racistes subies par Meghan, la passivité de la famille royale, et surtout les courses poursuites avec les paparazzis.

La question désormais est de savoir si et comment Buckingham va réagir. Et contrairement au bandeau affirmant que la famille royale n'a pas souhaité commenter le documentaire, le palais de Buckingham a fait savoir qu'il n'avait pas été « approché » pour réagir.

À lire aussi : Royaume-Uni: les confidences de Meghan Markle face à la Couronne britannique

(Et avec AFP)