Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

L’armée chinoise poursuit ses manœuvres à tirs réels en face de Taïwan

L’armée chinoise est de nouveau à la manœuvre en mer de Chine. Des exercices militaires à « tirs réels » entamés ce week-end et qui se poursuivront jusqu’à ce lundi soir. Un exercice de projection, alors que la situation reste tendue dans le détroit de Formose.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

On ne sait pas, avec précision, où se déroulent ces exercices, mais les images de la Télévision centrale de Chine ne laissent pas de place au doute. Sur l’écran, des camions militaires s’engouffrent par la porte arrière d’un navire de guerre, puis des soldats disparaissent à leur tour dans la coque du bâtiment. Ce sont bien des exercices de projection que mène le 79ème groupe d’armées de l’Armée populaire de libération, basé normalement dans le nord-est de la Chine.

Démonstration de force

Des forces terrestres accompagnées d’une frégate de marine et d’unités de défenses aériennes, précise le commentaire de CCTV. Pékin entend maintenir la pression autour de Taïwan. Depuis 6 heures ce lundi matin jusqu’à 18 heures ce soir, des manœuvres à tirs réels ont lieu, proches des côtes de la province chinoise du Guangdong. L’entrée dans la zone est interdite aux navires et aux aéronefs comme lors des exercices qui ont suivi la visite de Nancy Pelosi à Taïpei cet été.

À lire aussi Vente d'armes des États-Unis à Taipei: «Taïwan est un enjeu stratégique à tout point de vue

Le voyage de la présidente de la Chambre des représentants aux États-Unis a servi de prétexte à une montée en puissance de la présence chinoise dans le détroit. D’autres exercices de projection ont été rendus publics ces dernières semaines, impliquant d’autres corps d’armées, rapporte le South China Morning Post.

En juin, les 80e, le 74e et le 72e groupes d’armées ont également effectué des manœuvres comprenant le transport de troupes par mer, souligne le journal. Les médias d’État chinois ont par ailleurs annoncé dimanche que les patrouilles navales conjointes avec la Russie, du type de celles de « Vostok 2022 », allaient se poursuivre.

« Peace Loving Army »

Une démonstration de force vis-à-vis des États-Unis et leurs alliés dans la région, mais également une opération de communication. Ce week-end, le ministère chinois de la Défense a diffusé une campagne de promotion montrant l’Armée populaire de libération engagée sur différents terrains à l’étranger, et notamment sous l’uniforme des Casques bleus des Nations unies en Afrique. Une nouvelle campagne de propagande qui va jusqu’à détourner le slogan Peace & Love, l’armée du peuple devenant pour l’occasion la… Peace Loving Army, en français une « armée d’amour au service de la paix ».

Selon le SCSPI, groupe de réflexion basé à Pékin, les forces américaines dans la région se seraient de leur côté montrées plus discrètes ces dernières semaines. Les avions de reconnaissance US ont effectué selon le média et think-tank pro chinois, 46 sorties en mer de Chine méridionale en août, contre 67 en juillet.