Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La Somalie est au bord de la famine, alerte l'ONU

La coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) lance l'alerte au sujet de la Somalie. Martin Griffiths, le chef du bureau de l'OCHA, en déplacement dans le pays, estime ce lundi que le pays est au bord de la famine. Deux districts sont dans une situation particulièrement alarmante. En cause : la sécheresse historique qui touche le pays et l’explosion du prix de certaines denrées.

 « La famine frappe à la porte. Aujourd’hui est un ultime avertissement », a alerté ce lundi matin Martin Griffiths lors d’une conférence de presse à Mogadiscio. Selon lui, les prévisions laissent entendre qu’une famine va se produire entre octobre et décembre de cette année dans deux districts du sud du pays, ceux de Baidoa et Buurhakaba.

Présent dans le pays depuis jeudi, le responsable de l’organisation onusienne s’est justement rendu à Baidoa, où il dit avoir vu « des enfants si malnutris qu’ils pouvaient à peine parler ». Martin Griffiths a également déclaré être « profondément choqué par le niveau de douleur et de souffrance que tant de Somaliens endurent ».

Aujourd’hui, selon l’ONU, près de la moitié de la population est touchée par la sécheresse historique qui touche le pays, conséquence de saisons des pluies insuffisantes depuis près de deux ans. Et cela ne devrait guère s’améliorer lors de la prochaine saison, en octobre et novembre, a prédit fin août l’OMM, l’agence météorologique de l’ONU.

Cette situation alarmante s’explique aussi par l’explosion du prix de certaines denrées alimentaires en raison de la guerre en Ukraine. Conclusion de la FAO : « Une intervention à grande échelle est nécessaire de toute urgence pour sauver des vies et éviter la famine ».

► À lire aussi: La sécheresse en Somalie a fait un million de déplacés