Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le milliardaire Elon Musk réaménage les locaux de Twitter en dortoir

Depuis le début de la semaine, le milliardaire Elon Musk a fait installer des lits et des penderies dans les locaux de l'entreprise Twitter. Le message aux salariés est clair: ils devront passer beaucoup de temps, voir tout leur temps au bureau pour redresser le groupe. Mais voilà, les nombreuses photos qui fuitent dans la presse dénotent le malaise suscité par cette décision prise sans consulter les salariés. Surtout, les autorités de San Francisco, où siège Twitter, ont ouvert une enquête.

Sur des photos volées, transmises à la presse, on voit des salles meublées de lits, d'autres de canapés avec des armoires, des tables de chevet, des réveils-matin et même des chaussons. Sur d'autres photos, on aperçoit des écrans dont on devine qu'ils servent à réserver les espaces dédiés au sommeil.

D'anciens salariés, parmi ceux qui ont quitté contraints ou forcés les effectifs depuis la prise en main d'Elon Musk ont réagi, choqués. « Ça ressemble à une chambre d'hôtel », a dit l'un d'eux dans la presse. C'est en tout cas le décor que les salariés ont trouvé lundi en arrivant au bureau.

Une possible violation du Code de l'habitation

Une traduction dans les faits du discours du fantasque patron depuis des semaines. Avant d'interdire tout bonnement le télétravail, Elon Musk a distillé de nombreux messages invitant les salariés à consacrer tout leur temps à l'entreprise afin de la redresser. « Préparez-vous à travailler de longues heures à haute intensité », a-t-il ainsi écrit dans une lettre le mois dernier.

Une enquête du département de l'inspection des bâtiments de San Francisco est en cours. Pour l'administration, une vérification s'impose pour savoir s'il y a violation du Code de l'habitation par Twitter, soit un usage détourné d'un bâtiment commercial. Le fantasque dirigeant de Tesla a défendu qu'il ne faisait là que fournir des lits à des employés fatigués.

NEW: The BBC has obtained pictures of inside Twitter - rooms that have been converted into bedrooms - for staff to sleep in.

The city of San Francisco is investigating as it's a commercial building. pic.twitter.com/Y4vKxZXQhB

— James Clayton (@JamesClayton5) December 7, 2022

À écouter aussi: La dérive de Twitter sous l'emprise d'Elon Musk