Niger
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Libération de trois soldates parmi les 49 militaires ivoiriens détenus au Mali

Trois femmes qui font partie du groupe de 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali, le 10 juillet dernier, auraient été libérées. Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise, en a fait l'annonce samedi soir. Un dossier dans lequel le Togo joue les médiateurs entre Bamako et Abidjan. 

L'annonce officielle a été faite à Lomé, au Togo, samedi soir, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle les trois drapeaux ceux du Togo, du Mali et de la Côte d'Ivoire étaient visibles sur les pupitres.

Le Togo, pays médiateur, s'active pour obtenir la libération de ces 49 personnes à coups d'appels et de déplacements discrets. Aujourd'hui en particulier, des tractations étaient en cours.

De source proche du dossier, à Abidjan comme à Bamako, on reconnait que d'intenses efforts sont en cours, pour faire avancer le dossier. Ces 49 soldats ivoiriens sont détenus au Mali depuis le 10 juillet dernier.

Le Mali les accuse d'être des « mercenaires ». Abidjan, qui demande leur libération, assure de son côté qu'ils étaient en mission pour l'ONU, dans le cadre d'opérations de soutien logistique à la Minusma.

À lire aussi : Mali : les 49 militaires ivoiriens inculpés et écroués pour « atteinte à la sûreté de l'État »